1/1

En savoir plus sur le pâturage extensif​​

​Pâturage extensif en zone humide

 préserver l'équilibre d'un site vivant 

En mettant en place des pâturages extensifs sur une zone humide, PAPREC AGRO s’engage pour le maintien d’un équilibre dans un écosystème à la fois fragile et précieux. 

Un écosystème particulier: la lande humide

La parcelle de pâturages extensifs se situe juste en face du site PAPREC AGRO. Elle se compose de quatre zones: une prairie clas- sique, une forêt, et autour d’un étang, une prairie et une lande humide. Ces deux dernières zones constituent le milieu natu- rel de la bruyère à quatre angles, espèce aujourd’hui définie d’intérêt communautaire. Ce riche écosystème, à proximité du site PAPREC AGRO, doit être préservé et entretenu.

Des vaches pour entretenir cette zone

PAPREC AGRO s’est engagée dans la restauration et la sauvegarde de cet espace en mettant en place un élevage bovin. À St Paul la Roche, un petit groupe de bœufs évolue sur dix hectares de pâtures. Le pâturage de ces animaux, à faible densité, permet d’entretenir la biodiversité du site sans action humaine. Un équilibre naturel se met en place, qui permet la restauration de cet écosystème riche.

 

Un projet d’entreprise

Cette activité se veut par- ticipative: les soins aux animaux sont assurés par des collaborateurs issus du milieu agricole. En hi- ver, l’équipe se relaie pour distribuer de la farine tous les jours. 

L’élevage extensif,
ou pâturage extensif,
est une méthode d’élevage caractérisé par une faible densité d’animaux à l’hectare. Cette méthode permet l’entretien et la restauration de milieux naturels. 

En haut : Végétation de la lande 

humide ; en bas : Jules, Julius, Juan 

et Léon, les quatre boeufs

Des vaches de race Highland Cattle

Les vaches sont des Highland Cattle, une race originaire d’Ecosse, reconnaissable à ses longs poils. Elles sont capables de vivre toute l’année en extérieur ; légères, elles tassent peu le sol et, peu voraces, elles permettent de préserver la végétation. 

Le saviez-vous : la zone humide

 

Ces landes humides, espace caractéristique du Parc Naturel Périgord-Limousin, sont également susceptibles d’abriter des plantes carnivores, du genre Drosera. 

Pendant des siècles, les zones humides ont été fuies par les hommes car peu fertiles et sources de maladies. Ce n’est que récemment que l’on découvre leur rôle fondamental d’interface entre les milieux terrestre et aquatique, ainsi que la diversité qu’elles abritent.

en haut : étang au coeur de la zone humide

en bas : plantations de maïs sur la parcelle 

agroforestière