1/1

En savoir plus sur l'Agroforesterie​​

Expérience en agroforesterie

 cultiver des écosystèmes vertueux 

 En développant des cultures en agroforesterie, PAPREC AGRO valorise son coeur de métier (le recyclage de matières organiques) au sein d’un cercle vertueux. 

 La parcelle agroforestière de notre écoferme est mitoyenne du siège de PAPREC AGRO à St Paul la Roche. Ce projet est devenu un laboratoire de pratiques agricoles et un véritable champ d’exploration. Nous menons des expériences sur la fertilité des sols et la matière organique, et nous mettons en oeuvre des pratiques agricoles innovantes dans la continuité de notre activité de compostage : non-travail du sol, fertilisation organique et agroforesterie se conjuguent pour maximiser la production sans recourir aux intrants chimiques. 

Deux hectares de l’écoferme sont dédiés à des cultures en agroforesterie*. Cette technique vise à maximiser la production avec la biomasse des arbres, les récoltes des cultures, et les résidus restitués au sol (racines et pailles), en travaillant par strates, au niveau du sol comme au niveau de l’arbre. La parcelle agroforestière fonctionne en véritable agrosystème : chaque élément est complémentaire d’un autre et participe à un grand cycle. Les arbres enrichissent le sol en lui restituant les nutriments enfouis profondément dans le sol. 

Relancer l'activité organique des sols

Nous avons préparé le terrain avant la mise en place des cultures grâce aux apports du déchet vert et du compost produits par PAPREC AGRO, ainsi qu’en plantant plusieurs couvertures végétales successives entre chaque rangée d’arbres. Ces apports ont permis de relancer le développement d’un système racinaire et la restitution de nombreux éléments nutritifs. 

 En combinant des systèmes de couverture végétale 

et d’importants apports en matière organique, 

nous visons l’auto-fertilité des sols : produire 

en se passant de l’apport des engrais minéraux 

tout en considérant la fertilité biologique des sols 

Arboriculture

Aujourd’hui, ce sont quelques 500 arbres fruitiers et forestiers qui ont été plantés sur les parcelles agroforestières. Ces espèces ont été sélectionnées dans l’idée de préserver un patrimoine forestier local et adapté aussi bien au climat qu’au sol.

Nourrir le sol et préserver l’environnement

Un couvert végétal est mis en place entre la récolte d’une culture et le semis de la culture suivante. Celui-ci est restitué au sol pour agir comme un engrais vert, en profitant d’une période d’interculture. Il s’agit d’un mélange de légumineuses (comme les fèveroles ou les pois fourragers…) et de graminées (comme l’avoine) 

Actualités

Le saviez-vous?

Les légumineuses sont capables de capter l’azote de l’atmosphère (qui compose 80% de l’air), de l’emmagasiner dans leurs feuilles et de le restituer au sol en se décomposant. Sur le terrain de l’écoferme, elles captent jusqu’à 200kg d’azote par hectare au sol !

L'AGROFORESTERIE | Partie1

L'AGROFORESTERIE | Partie 2